Étude rétrospective d'une série de patients opérés d'une véloplastie de Fürlow, résultats fonctionnels

auteurs

  • Jaloux Charlotte

mots-clés

  • Aérophonomètre
  • Véloplastie
  • Évaluation vocale assistée
  • Fürlow
  • Insuffisance vélopharyngée
  • Fente vélaire
  • Fente vélopalatine

résumé

La prise en charge des fentes vélaires (FV) et vélopalatines (FVP) est complexe et pluridisciplinaire, elle doit permettre au patient d’être intelligible en restaurant un sphincter vélopharyngé fonctionnel et étanche, ainsi que de traiter la dysfonction tubaire. Nous utilisons depuis 2011 une technique de véloplastie selon la double plastie en Z de Fürlow pour fermer les FV, cette technique est aussi utile en secondaire pour traiter des insuffisances vélopharyngées séquellaires après fermeture d’une FVP. Quatre lambeaux muco-musculaires sont levés au lieu des deux lambeaux muco-musculaires et deux lambeaux muqueux habituels. La dissection est plus rapide et les lambeaux moins fragiles. Nous avons réalisé une étude rétrospective afin d’obtenir une première évaluation de la morbidité et des résultats fonctionnels de cette nouvelle technique. Sur le plan phonatoire, les patients ont été évalués par examen orthophonique et quantification objective de la fuite nasale par évaluation vocale assistée (EVA). Tous les patients non syndromiques opérés d’une véloplastie de Fürlow soit 24 patients ont été inclus. La durée d’intervention était de 39,1 minutes, l’hospitalisation moyenne de 1,25 jours, et une seule complication a été rapporté : un ronflement post opératoire lié à une hypertrophie des végétations. La durée moyenne de suivi était de 19,4 mois. Tous les patients avaient en post-opératoire un voile long et mobile, un patient a présenté une fistule. La moyenne de la fuite nasale évaluée par EVA était de 8,4% pour l’ensemble des patients évaluables. Un patient sur 12 avait une déperdition nasale, 2/12 un nasonnement, 1/12 était inintelligibles et 3/12 avaient des troubles articulatoires spécifiques. Vingt-deux sur 24 patients avaient une OSM au moment de la véloplastie, 62% des patients avaient une indication de pose d’aérateurs transtympaniques et 29% ont eu une myringotomie simple. La durée de port des aérateurs était en moyenne de 17,9 mois. Ces résultats sont proches de ceux retrouvés dans la littérature pour la véloplastie de Fürlow, ils sont supérieurs à ceux retrouvés pour l’uranostaphylorraphie de Wardill en primaire, en secondaire ils sont semblables lorsque le Fürlow est utilisé dans les mêmes conditions : un voile court et/ou cicatriciel avec un orifice vélopharyngé modéré. Cette étude apporte la preuve de l’innocuité de la technique de Furlow modifiée dans les indications de réparation vélaire primaire ou secondaire, l’utilisation de cette technique peut donc être poursuivie. Des études prospectives permettant une évaluation standardisée sur le long terme des résultats fonctionnels et de la croissance maxillo-faciale seront mises en place.

plus d'information